Elle a pris le nom du site où elle est actuellement implantée : Le lieu-dit "La Vaucerie", sur le territoire d'une commune nord mayennaise limitrophe de l'Orne, accueille désormais cette tiny house flanquée d'une terrasse, dans un cadre privilégié d'eau dormante et de verdure. De quoi donner envie… comme en témoigne l'afflux de contacts sur ce modèle précis. Pourquoi un tel engouement ? Car la Vaucerie est bien davantage qu'un concept d'appoint. C'est une véritable habitation, un espace de vie spacieux, complet et confortable, qui conserve malgré tout l'avantage de la mobilité et de la sobriété.

Visite guidée d'une mini maison

Pas de doute, avec cette variante de maison bois sur châssis, nous touchons au haut de gamme de la tiny house, véritablement aboutie sur le plan de l'optimisation de l'espace. Cette prétention se justifie tant au regard de l'équipement intégré que de la capacité d'accueil.

Sur un plateau de 6,50 sur 2,55 mètres, la Vaucerie a été conçue pour l'habitation, sur la base d'une approche sans chichis mais néanmoins agréable de la vie quotidienne. Une porte vitrée double ouvre sur un espace salon-salle à manger équipé de deux banquettes coffre en L. Sur la longueur, en face, l'espace cuisine est déployé à la surface d'un plan de travail de 2,70 mètres, avec évier et plaque de cuisson. Les rangements inférieurs laissent aussi place à un four intégré et un frigidaire version haute s'encastre à l'extrémité de l'ensemble. Sur l'autre bord, des emplacements sont prévus pour le lave-linge et le lave-vaisselle. Mais c'est l'escalier double en coffre de rangements qui s'impose. Il donne accès à deux mezzanines de cinq mètres carrés, avec rangements et matelas de 140 à 160.

la variante tiny house autonome

L'extrémité la plus proche de la flèche est occupée par l'espace salle de bain, composé d'une douche, d'une vasque et de wc autonomes, grâce à un dispositif de toilettes sèches. Ce premier modèle est raccordé au réseau électrique, pour l'éclairage, les équipements et le chauffage. Ce degré limité d'autonomie peut être renforcé, avec un raccordement complet au gaz, doublé d'une surface en panneaux solaires pour l'éclairage. Le degré d'inclinaison de la toiture monopente est parfaitement adapté à ce type de projet.

Image
Image
Image
Image
Image
Image